01 Décembre 2018 - Humeurs

Le Mouvement Gilet Jaune


Quand vous vivez dans une dictature « douce », où :
– Le référendum d’initiative populaire n’existe plus
– Les pétitions valides de plusieurs millions de personnes ne sont pas prises en comptes
– Les médias sont composés de militants aux ordres des dirigeants
– Les forces de l’ordre sont transformées en collecteur des impôts
– Les tribunaux choisissent par eux-mêmes les lois à faire appliquer, se transforment en militant sociétaux, et réclament leur indépendance pour pouvoir faire ce qu’ils veulent
– Il est interdit de créer tout nouveau syndicat
– Les élections sont des simulacres sans véritable choix possible
– Les personnes élues ne tiennent JAMAIS leurs promesses depuis plus de 30 ans.
– Les divers corps de métiers et grandes administrations sont devenus des corporations recherchant majoritairement leurs intérêts personnels
– Le pouvoir est soumis à des intérêts privés et militants
– Les décisions majeures sont prises à l’étranger par des personnes ne vivant pas en France
– Les lois récentes vont toutes dans le sens du flicage du citoyen dans le but de lui faire les poches tout en l’empêchant de bouger (et bizarrement, celles-là sont appliquées)


Et où il est nécessaire et obligatoire de :
– Payer pour pouvoir louer (taxe d’habitation)
– Payer pour pouvoir être propriétaire (taxe foncière)
– Payer pour avoir le droit de travailler pour soi (CFE, Urssaf, RSI etc)
– Payer pour avoir le droit de travailler pour quelqu’un (60 % de prélèvement)
– Payer pour avoir le droit de rouler (taxes sur l’essence, radars automatiques, triplement des amendes en 2 ans, péages, contrôles techniques, etc etc)
– Payer pour avoir le droit de stationner (horodateurs etc)
– Payer pour avoir le droit de regarder les pubs à la TV (taxe audiovisuelle)
– Payer pour tout, tout , tout , tout… plus de 500 taxes en tout genre dans le pays le plus taxé du monde


Et que dans le même temps, les discours qui nous sont tenus sont visiblement conçus et écris par des personnes qui nous prennent pour des profonds abrutis, tels que :
– Le diesel pollue plus que l’essence (faux depuis 2005)
– On vous limite la vitesse et vous mets des radars partout en doublant les amendes pour « économiser » 200 vies par ans
– Les taxes sont faites pour sauver la planète
– Les impôts sont écologiques
– Critiquer le discours ambiant, c’est être « d’extrême droite » (brrrr…. Quand je pense que ma grand-mère était une survivante d’Auschwitz (résistante), que mon grand-père a fait les camps d’officier en Allemagne (Colonel, Maître d’arme etc..), que mon autre grand-père était dans le maquis et saboteur en haute Saône avant de faire carrière en gendarmerie… Ils doivent tous se retourner dans leurs tombes…)


Donc dans une telle situation, comment fait-on pour se faire entendre ? Et bien l’on ne peut plus. C’est devenu impossible.


Si les politiques ne descendent pas rapidement de leur tour d’ivoire et ne redonnent pas de l’oxygène et de la démocratie dans ce pays, nous allons rentrer dans une zone dangereuse. Il est même possible que nous assistions à un début d’insurrection. Et tout peut assez rapidement devenir n’importe quoi.


Attention, attention !



Nombre de commentaires : 0 - Nombre de consultations : 2246

À propos de Stef

The Boss


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.