29 Mai 2005 - Economie

Mise à jour : coût d’un salarié en France => CeQueJeCoute / CeQueJeGagne, impôt revenus compris


Explications :
mise à jour de l’article précédent http://vediovis.net/un-salarie-coute-deux-fois-plus-que-ce-quil-recoit-dans-sa-poche/, avec intégration des calculs d’imposition sur le revenus d’après le site du gouvernement http://www2.finances.gouv.fr/calcul_impot/2005/simplifie/

Exemple pris pour un célibataire de 1972 gagnant la même somme mensuelle toute l’année sur 12 mois, avec la somme ramenée ensuite mensuellement.


1°) Exemple 1
Cout pour l’entreprise : 1 264.00 €
Charges Patronales : 351.25 €
Salaire Brut : 913,71 €
Salaire Net à payer : 730.1 €

Dans la poche de l’employé : 730.1 €
non imposable

CeQueJeCoute / CeQueJeGagne : 1.71


2°) Exemple 2
Cout pour l’entreprise : 1 774.97 €
Charges Patronales : 334.97 €
Salaire Brut : 1400 €
Salaire Net à payer : 1 079.40 €
Impots revenus annuels : 260 €
Dans la poche de l’employé après impot revenus : 1 057.73 €

CeQueJeCoute / CeQueJeGagne : 1.68


3°) Exemple 3
Cout pour l’entreprise : 4 244.08 €
Charges Patronales : 1 194.08 €
Salaire Brut : 3 050 €
Salaire Net à payer : 2 406.45 €
Impots revenus annuels : 3 162 €
Dans la poche de l’employé après impot revenus : 2 142.95 €

CeQueJeCoute / CeQueJeGagne : 1.98


4°) ETAM avec mutuelle
Cout pour l’entreprise : 3 331.51 €
Charges Patronales : 1 007.23 €
Salaire Brut : 2 324.28 €
Salaire Net à Payer : 1 776.93 €
Impots revenus annuels : 1 625 €
Dans la poche de l’employé après impot revenus : 1 641.51 €

CeQueJeCoute / CeQueJeGagne : 2.03


5°) Exemple 5
Cout pour l’entreprise : 3 604.10 €
Charges Patronales : 1 043.91 €
Salaire Brut : 2 560.19 €
Salaire Net à Payer : 1 991.18 €
Impots revenus annuels : 2 148 €
Dans la poche de l’employé après impot revenus : 1 812.18 €

CeQueJeCoute / CeQueJeGagne : 1.99


6°) Exemple 4
Cadre sans mutuelle
Cout pour l’entreprise : 4879.52 €
Charges Patronales : 1 407.59 €
Salaire Brut : 3 471.93 €
Salaire Net à Payer : 2 711.12 €
Impots revenus annuels : 3 906 €
Dans la poche de l’employé après impot revenus : 2 385.62 €

CeQueJeCoute / CeQueJeGagne : 2.05

Résumé & Conclusion :

Payé1 2641 7743 3313 6044 2444 879
Reçus7301 0571 6411 8122 1422 385
% taxe 42.25% 40.42% 49.72% 48.72% 49.53% 51.12%


Oui, vous avez bien lu : près de 50% de ce qui devrait vous revenir via votre fiche de paie est pris par notre société. Cela sert à payer nos retraités, le système de santé local, les rmistes, les routes, les hôpitaux, la police, les fonctionnaires, les ministres, etc… Il n’est pas question de dire ici si cela est bien ou mal. Nous l’avons tous voulu, et nous avons voté pour les gens qui ont mis ce système et ces % en place.

Il est juste question de rappeler que, contrairement à ce qui nous est asséné ici ou là, nous ne sommes PAS DU TOUT dans un pays LIBERAL. Notre système de répartition se rapproche beaucoup plus de celui d’un pays national socialiste. Un salarié coûte le double de ce qu’il reçoit réellement. Et encore. Ce calcul ne prend pas en compte la TVA (20% du montant de TOUS vos achats est pris au titre de la TVA), les impôts locaux, la redevance télévisuelle, ainsi que les taxes sur alcool, tabac, essence, etc… Avec un peu de mauvaise volonté, il serait peut-être même possible de rajouter les frais bancaires à la liste.

Alors, juste quelques questions :
– Toi qui hier, avait envie d’ouvrir ta boulangerie ou ton restaurant, es tu toujours près à cautionner un tel système, et à t’engager à vendre autant de croissants pour assurer un salaire dérisoire à tes collaborateurs ?
– Toi qui hier, après avoir bossé tes études comme un malade, t’es retrouvé par exemple cadre informatique chez Unilog : es tu toujours près a cautionner un tel système? Sais tu combien tu gagnerais en Irlande ou aux USA ?

Peuple de France, jamais dans ton histoire tu n’as été autant écrasé par l’impôt. Une administration terrible contre laquelle il n’y a à ce jour aucune défense ni recours possible. Comment peux tu encore donner du crédit à ceux qui traitent notre système de trop libéral, et qui rêvent de nous transformer en pays communiste où les hauts salaires, les petites entreprises, et la propriété individuelle seraient interdits. Où la seule possibilité d’existence serait soit de coûter à la collectivité et donc de provoquer encore plus de prélèvements, soit de se faire exploiter une misère par de grandes multinationales ne prêtant aucune attention aux intérêts humains de la « viande » employée.

Nombre de commentaires : 4 - Nombre de consultations : 4514

À propos de Stef

The Boss


4 Commentaires :

  1. zabou dit :

    combien tu gagnerais en Irlande ou aux USA?

  2. Stef dit :

    Franchement ? A peu près 30% à 40% de plus qu\’ici, à poste équivalent et domaine équivalent (haute technologie informatique). De plus, si je me mets à mon compte là bas, je n\’aurais pas moins de protection sociale qu\’ici, car en France, la protection sociale des entrepreneurs est inexistante, et un échec peut quasiment parfois devenir mortel au vue du poids des conséquences.

    Je sais bien que ce discours va à l\’encontre de ce que vous lisez et entendez habituellement dans nos médias, mais pourtant, si vous alliez vous renseigner par vous même, auprès de médias étrangers, et sans partis pris, vous risqueriez d\’avoir de sacré surprise, voir quelques prises de conscience. L\’herbe commence à être sacrément plus verte ailleurs que chez nous.

  3. Takeo dit :

    Pour ma part, je suis ingénieur en informatique (donc salaire conséquent), et je cautionne totalement ce système. Que je puisse gagner 40% de plus aux états unis est une chose, mais alors adieu sécu.

    Évidemment, je peux alors me payer une assurance privée. Mais supposons que ce soit une maladie grave et que je ne puisse plus travailler ? Plus de revenus, plus de cotisation, plus de soins.
    Et le chômage ? À l'abri ? Il y a aussi des cadres au chômage.

    Et quand bien même ça ne serais pas pour moi, j'ai une famille – enfants, cousins – et j'ai des amis qui n'ont pas forcément autant de chance, autant de ressources que moi.

    —— Utilisation de l'argent ? ——–
    Là évidemment, on peux se demander pourquoi ça ne suffit toujours pas. L'état devrait peut être revoir un peu ses comptes. Parce que pour augmenter la dette publique malgré tout, faut le faire.

  4. Julie dit :

    Il faut bien contribuer aux frais de la société. Je pense que c’est assez conséquent quand même, 50%. Je trouve que 25% tout au plus est normal pour participer aux frais de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *