28 Mai 2006 - Voyage

Paradise City


\ »Take me down
To the paradise city
Where the grass is green
And the girls are pretty
Take me home\ »
G’N’R

Moi, j’ai trouvé mon paradis : il est à Dublin 🙂

Herbe verte, jolies filles, travail et business, a deux pas de la mer… Zeus, que j’aime cette contrée.

Théâtre, concerts, soirées de folie entre amis, ici l’on a l’impression… de respirer, de sentir le sang bouillonner dans ses veines, d’éprouver de nouvelles passions et aventures, en bref, de vivre, de se sentir vivant. Il aura fallut que je quitte mou studio parisien pour me rendre compte à quel point j’étouffais et je m’ennuyais. A ce propos, mon studio parisien est mort. Je l’ai rendu. Je l’ai échangé pour un studio Dublinois 🙂

Autrement, à part cette nouvelle de déménagement final, il n’y a pas grand chose de nouveaux. La ville est toujours pleins de grues et d’ouvriers qui construisent jours, nuits et WE pour tenter d’arriver a suivre le développement économique local, et les soirées sont toujours aussi arrosées et déjantées.

Ah oui, j’oubliais : j’ai recréé ma société. Espérons que tout se passe bien cette fois ci, et que le passé me servira de leçon. Et cette fois, promis, je ne donne pas tout mon argent à l’état pour me retrouver ensuite le bec dans l’eau au premier petit coup de grisous. Celle là, je ne la referais pas deux fois. France chérie, merci pour ton fabuleux esprit de soutiens aux entrepreneurs. Je paierais dorénavant mes taxes ici, ce qui est normal car c’est maintenant ici que je vis et que je travaille. J’aimerais à ce propos ajouter que je suis en train de tourner une très grande page: une succession de concours de circonstance et de mauvais choix ont été payé très cher. :q boite q du fermer en 2002, après avoir perdu mon père dans des circonstances que j’ai encore du mal a accepter. Certains de mes employeurs ont par la suite été malhonnêtes, et je n’ai pas su le voir avant qu’il ne soit trop tard a un moment ou j’ai peut être été trop vulnérable. Je suis désolé d’avoir du m’engager auprès des gens de mon équipe au nom de supérieurs et d’employeurs à la limite de la truanderie qui ont tenté d’utiliser mon nom et mon relationnel. GM, MV, AL, JB, CD, CC et les autres, je suis vraiment désolé. Une fois le fiasco devenu réellement total, il m’aura fallu presque une année pour reprendre goût au travail, et près de deux pour retrouver un début d’esprit d’entreprise. Cette crise m’a même poussé a douter de mes capacités et a tenter de quitter le PHP, mon langage fétiche depuis toujours. C’est dire. Or, il ne sert à rien de jeter tout le passé. Nous sommes jeune, et l’avenir reste à nous. J’ai donc décidé de me remettre a travailler pour moi, afin notamment de ne plus être victime de ce genre de manipulation. D’une part, parce que ce que je promets en mon nom, je peux le faire en connaissance de cause et le tenir, car je suis alors le seul décisionnaire. Et d’autre part, j’ai décidé de renforcer mon offre: Java va devenir Open Source, et compléter merveilleusement les technologies serveurs PHP. Éclipse est un outil formidable, et aller voir les us et coutumes prônées par Sun aura été une expérience enrichissante. Clairement, c’est ce dont il me manquait. Et puis, il faut être moins idéaliste et plus pragmatique: Je réfléchirais d’avantage avant de me lancer dans ma prochaine croisade : ne perdons pas de vue que le but d’une entreprise, c’est le business, le profit, car l’argent permet de vivre mieux et de payer ses employés. L’idéalisme, non. Sans aller jusqu’à promouvoir M$ et la plateforme .NET (mon Dieu mais quelle daube ce truc….), je vais me concentrer sur l’aspect Business. Nous utilisons encore des bases de donnés relationnelles, il va falloir que je traduise mes publications en Anglais. Et que j’en fasse d’autres pour les compléter. Et je sais encore coder, je viens de d’écrire des lignes et des versions de solutions anti-AML (anti money laundering [anti blanchiment d’argent]) utilisées par les banques HSBC, NAG, FORTIS, HARRIS dans le monde entier. Et je suis désolé pour les autres, mais je suis maintenant dans un pays où on aime les entrepreneurs et le business, ainsi que les gens qui se bougent. Et ça, ça fait du bien.

Je n’ai que 34 ans que diable. Et encore pleins de choses à faire. La boite à idée se remet a fonctionner. L’aventure ne fait que commencer.

@ ++

Stef

PS: Merci a celui/celle qui m’a envoyé anonymement le dernier Bernard Werber, \ »Le souffle des Dieux\ » pour mon anniversaire, je n’arrivais pas à le trouver ici et j’adore cet auteur. Donc, merci.


Nombre de commentaires : 5 - Nombre de consultations : 4547

À propos de Stef

The Boss


5 Commentaires :

  1. Anonyme dit :

    bonne chance

  2. Stef dit :

    merci !
    🙂

  3. anonymous burundi user dit :

    🙂

  4. Anonyme dit :

    Je crois que tu avais des soucis France, dans ce cas vaut mieux partir a l\’étranger… la remise en question a du bon, bonne continuation a toi.

  5. Stef dit :

    Ce n\’est pas comme cela qu\’il faut le prendre : j\’avais envie de tourner la page. Je n\’ai jamais eu de soucis particuliers avec mon Pays, si ce n\’est le sentiment personnel de correspondre de moins en moins à la direction prise par celui ci. Et aussi de m\’y sentir de moins en moins bien… Mais cela se place surtout au niveau idéologique. Par exemple, philosophiquement, je suis un libéral. Et là, clairement, je diverge avec l\’état d\’esprit ambiant.

    Pour ce qui est des soucis, à part la fermeture de mon entreprise que j\’ai bien evidemment mal vécue, il y a mes raisons personnelles. Elles sont du domaine privé, mais essentiellement relationelles.

    Et puis on a tout simplement le droit d\’aimer un pays et de tomber amoureux d\’une capitale europeenne en plein boum, non ? Tout le monde n\’a pas envie de rester dans la marmite à attendre que l\’eau se croupisse et ébouillante tout le monde : ici, ce n\’est pas l\’esprit de survie et la lutte pour l\’emploi à vie et pour que rien ne change, ici, c\’est la construction de l\’avenir, et tout ton entourage qui n\’en finis pas de touver du boulot, un boulot mieux, un appart mieux, etc, etc, etc… Que du bon dont j\’avais perdu l\’habitude d\’entendre parler.

    Et toi, tu viens quand ?

    :~)

    @++

    Stef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *