21 Janvier 2005 - Economie

UN SALARIE COUTE DEUX FOIS PLUS QUE CE QU’IL RECOIT DANS SA POCHE


Fiches de paies prises au hasards dans divers dossiers avant optimisation fiscale :

1°) entreprise A
brut : 913,71 €
net à payer : 730.1 €
patronales : 351.25 €

Dans la poche de l’employé : 730.1 €
Cout pour l’entreprise : 1 264.00 €
(coef : 1.71)


2°) entreprise B
brut : 1400 €
net à payer : 1079.4 €
charges patronales : 334.97 €

Dans la poche de l’employé : 1 079.40 €
Cout pour l’entreprise : 1 774.97 €
(coef : 1.64)


3°) entreprise C
brut : 3050 €
net à payer : 2406.45 €
patronales : 1194.08 €

Dans la poche de l’employé : 2406.45 €
Cout pour l’entreprise : 4244.08 €
(coef : 1.76)


Etude comparative par internet sur des fiche de paies traitées par une autre structure que la mienne :

1) Cadre sans mutuelle
Brut 3471.93
Net 2711.12
Cout global 4879.52
soit Coef 1.799


2) ETAM
Brut 2560.19
NEt 1991.18
Cout Global 3604.10
soit Coef 1.8


3) ETAM avec mutuelle
Brut 2324.28
Net 1776.93
Cout global 3331.51
Soit Coef 1.87

Je crois que c’est clair( il y a à peu près de tout dans ces 6 cas, petits salaires et salaires plus conséquents). On rajoute éventuellement une mutuelle : complémentaire / assurance, et on est pas loin du coef 2. Et pour les cadres, les % des caisses étant encore plus importants , c’est encore plus criard.

En France, en 2004, UN SALARIE COUTE DEUX FOIS PLUS QUE CE QU’IL RECOIT DANS SA POCHE

Mais bon, l’essentiel de la démonstration, c’est que pour filer un peu d’argent à quelqu’un légalement, ça coûte la peau des fesses. Et je ne suis pas sur que l’usage qui est fait de la différence me satisfasse pleinement. Le plus marrant, c’est de voir les fiches de paies de certaines administrations : vacataire à l’université, par exemple, il n’y a quasiment pas de charges sociales. Rigolo, non ? Quand je dis qu’il y a des privilèges, et que se sont souvent les mieux servis qui la ramène le plus….

Nombre de commentaires : 3 - Nombre de consultations : 65365

À propos de Stef

The Boss


3 Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.